Pour la ferme de belle et doux, aucun assainissement n’existait sur le terrain. Impossible de brancher la maison sur l’assainissement collectif de la commune.

Il a donc fallu penser à une solution afin de traiter les eaux usées. Après pas mal de lecture et de renseignements, et vu le terrain pentu dont nous disposons autour de la maison, nous avons jeté notre dévolu sur un assainissement planté conçu par la société Aquatiris. L’avantage d’un tel système est qu’il peut être auto-construit et fonctionne très bien et permet donc une filtration de l’eau efficace. En outre, ce système nécessite un entretien réduit (fauchage des plantes 1fois/an) et fonctionne par gravité et sans électricité.

schéma théorique d'un assainissement Aquatiris
Schéma théorique d’un assainissement Aquatiris

L’étude préalable

Afin d’être certain que cette solution soit validée par le SPANC (Service public d’assainissement non collectif) de l’agglomération où vous êtes implanté, il faut mener une étude et faire valider cette dernière par la communauté de communes. L’étude a été réalisée par un spécialiste affilié à Aquatiris.

Pour calculer la surface de filtration, il faut compter le nombre d’équivalents habitants. Dans notre cas, cet équivalent devait donc prendre en compte notre habitation principale et celle du gîte. Nous sommes donc parti sur 8 équivalents habitants. Ce nombre peut être divisé par deux si vous optez pour des toilettes sèches. C’est ce que nous avons retenu ce qui fait que nous allons pouvoir partir sur un bac de filtration de 2x4m sur une hauteur d’un mètre, soit 8 m² de surface.

Après l’étude, un rapport est fourni, cette étude sera la clé pour faire valider votre projet au SPANC. Le technicien Aquatiris Axel ROY s’est occupé de toute cette partie étude et conception et nous le remercions pour son travail.

L’étude nous a coûtée environ 550 € TTC. Le technicien est venu une heure sur le terrain pour valider l’emplacement et vérifier la perméabilité du sol. Après avoir creusé un trou d’environ 50 cm, un volume d’eau a été mis dedans afin de compter le temps d’infiltration. Le sol doit pouvoir gérer une infiltration minimum et notre sol est plutôt drainant et la pente favorise également ce paramètre.

étude superficielle du sol pour tester l'infiltration de l'eau dans le sol pour l'assainissement Aquatiris
Étude superficielle du sol pour tester l’infiltration de l’eau dans le sol pour l’assainissement Aquatiris

Notre dossier a été rapidement validé par l’agglomération qui nous a demandé quelque chose comme 50 € pour le valider. Il faudra également prévoir une livraison avec le service SPANC qui viendra vérifier le bon fonctionnement du système d’épuration des eaux grises.

Partir sur une autoconstruction ?

L’auto-construction est privilégiée de notre côté car l’accès n’est pas simple et que nous souhaitions nous investir sur ce projet. Cela permet également de limiter les coûts d’un gros tiers et peut être de moitié dans nos conditions difficiles d’accès. Classiquement, un projet de 4 équivalents habitants coûte 12000 € si vous faites tout faire par un spécialiste. Comme vous pouvez le visualiser ci-dessous, la filière Aquatiris est à environ 15 mètres en contre bas de la maison. Le filtre vertical sera séparé en deux zones qui tour à tour récupérent les eaux grises.

Implantation de la filière Aquatiris par rapport à la ferme. Schéma technique
Implantation de la filière Aquatiris par rapport à la ferme

Un coût relativement maîtrisé par rapport à d’autres solutions

En parlant de coût, sur notre projet de 4 équivalents habitants, nous avons un technicien certifié Aquatiris qui nous a fait un devis concernant la fourniture du matériel et un suivi de chantier. La somme de 6000 € TTC a été ventilée pour moitié sur le matériel. Il faudra ajouter à cette somme le terrassement du trou, de la tranchée et dans notre cas la création d’un bassin en parpaings.

Réalisation de l’assainissement

La réalisation de l’assainissement sera effectué courant printemps 2022. Après le trou et la tranchée d’épandage, nous allons créer un bac de 2x4m sur un mètre de hauteur en parpaing. Il y aura aux angles des chaînages verticaux et un chainage horizontale viendra durcir le bac et tenir la bâche étanche. Ce système auquel je pense se base sur la méthode que Stéphane de la chaîne Youtube La clé des champs.

Détails techniques de la filière Aquatiris (schéma technique)
Détails techniques de la filière Aquatiris

Terrassement et construction du bac en parpaings

Le terrassement sera fait avec une pelleteuse et à la main afin de pouvoir y monter le bassin sur une fondation de béton ciment armé. Il faut en théorie compter environ 78 parpaings classiques, une vingtaine de parpaings d’angle et environ 25 agglos de chainage pour faire un bac avec une surface intérieur de 8 m², soit 4X2 m. Les parpaings d’angles serviront à renforcer l’ensemble car ils seront ferraillé et un béton sera coulé dedans. Les parpaings de chainage viendront rigidifier le dessus et serviront également à bloquer le liner permettant l’étanchéité du bac. Par dessus, nous poserons une margelle et enduirons le mur d’un enduit à la chaux.

schéma conception en parpaings bac Aquatiris 4x2 m
Schéma conception en parpaings bac Aquatiris 4×2 m

L’inspiration de cette méthode vient de la chaîne Youtube « La clé des champs » et son Timelapse de construction. Merci à Stéphane pour cette vidéo et ses autres vidéos toujours pertinentes !

Épandage

A la suite de la filtration principale, l’eau s’évacue du bac et tombe dans une tranchée d’épandage de 6 m2. 30 cm de cailloux sont entreposés sur une longueur de 6 m et d’une largeur d’un mètre. Un regard de contrôle sera ajouté et un géotextile viendra protéger les cailloux avant la mise en place de la terre.

Schéma technique de la tranchée d'épandage Aquatiris
Schéma technique de la tranchée d’épandage Aquatiris

Travaux (à venir)

Vu notre pente et après la première visite du technicien Aquatiris, nous avons validé le fait d’ajouter un rand de parpaing côté pente afin d’éviter que des ruissellements viennent parasiter le bon fonctionnement de filtre.

Nous avons les matériaux pour construire en attendons que notre terrassier vienne faire les trous. Nous devons également faire venir des granulats compatibles avec le filtre. A priori, il faut bannir les pierres trop calcaire et pour le sable c’est encore plus compliqué. Ainsi, le sable nous sera fourni par notre conseil et les autres granulats seront commandés auprès de la carrière FAMY à Lancrans.

Il faudra compter environ

  • 1.2 m3 de sable
  • 4 m3 de 0/32 pour le bac et la zone d’épandage
  • 2 m3 de 4/11

J’en ai profité pour commander du mélange à béton pour la réalisation des fondations et du sable à maçonner pour maçonner les parpaings.