Rénovation d'une ferme pour créer une maison, un gîte et un jardin forêt

Mois : novembre 2021

Création d’un chemin d’accès à la ferme belle et doux !

Les travaux

Après avoir rencontré trois sociétés de travaux publics, nous retenons la société AA-TP qui est une petite entreprise gérée par Alix. Ce dernier semble compétent et nous conseil et fait suivre un devis qui semble raisonnable. Le courant passe bien et nous lui validons le devis bien détaillé après la visite sur le terrain.

La ferme de belle et doux en automne sans son chemin d’accès

Nous profiterons des engins de chantier pour décaisser la partie haute de la maison et créer la tranchée et le bassin pour le futur assainissement en phytoépuration conçu par Aquatiris et pour lequel nous allons gérer l’auto-construction.

Le premier camion de roche se faufile sur le chemin communale de bas belleydoux

Sur le haut du chemin, il sera nécessaire de ramener de gros blocs de pierre afin de stabiliser la descente. Plus bas, au contraire la roche sera malheureusement présente ce qui engendrera un surcoût dans l’utilisation du brise roche hydraulique (brh).

La pelleteuse de 18 tonnes entre en action

La suite du chantier

Ces photos m’ont été envoyées par Alix de AA-TP (merci à lui)

Environ 200 tonnes de matériaux seront apportés pour la création de ce chemin. Une pelleteuse 18 t accompagné d’un camion benne permettront de connecter enfin la ferme de belle et doux aux réseaux routier. Le début d’une belle aventure !

Le chemin prend sa forme de virgule
Le bas a été terrassé pour assurer un retournement et un futur bâtiment qui offrira un carport 3 places, un atelier en ossature bois et un bûcher ! Bâtiments que nous allons autoconstruire

La partie basse mais d’un autre point de vue, on remarque que la roche était par endroit assez proche du sol ce qui a nécessité l’utilisation du brise roche

Vidéo du début du chantier

Le début du chantier avec la pelleteuse Cat de 18 T
Le chemin enfin visible après plusieurs semaines sous la neige !
Le chemin enfin visible après plusieurs semaines sous la neige !

Merci à Alix, Valentin et l’équipe pour leur professionnalisme et leur rigueur. Nous recommandons fortement leurs services ici dans le haut Jura et ailleurs !

Démontage d’une partie du plancher de l’ancienne étable

Le plancher de l’ancienne étable est totalement à refaire. Il sera en outre rabaissé pour gagner de l’espace de notre maison qui sera construite pour partie dans l’ancienne grange et dans l’ancienne habitation. Nous avons donc procédé à l’enlèvement des planches puis des solives. Le tout a été enlevé assez facilement tout car il y avait peu de clous. Les bonnes planches ont été conservées et les solives ont été réutilisées pour créer des contours aux jardins. Le reste est parti à la déchèterie lorsqu’il y avait par exemple trop de clous ou était trop pourri.

En enlevant les planches, je m’aperçois qu’elles avaient des languettes pour bien se tenir entre elles mais la languette mâle était composé d’un petit bout de planche fine c’est tout bonnement fabuleux !

Cela me fait alors penser aux plinthes qui étaient fixées au mur via des chevilles en morceau de bois de plusieurs centimètres et que nous avons retirés lors du piquetage des enduits chaux existants.

L’étable dans son jus, on remarque les anciennes mangeoires et l’échelle permettant de distribuer le foin aux vaches

Le sol en épaisses planches de bois a été retiré et ces planches réutilisées pour le jardin également.

Utilisation des anciennes solives et planches pour démarquer les jardins de belle-et-doux

Il faudra également penser à re-maçonner quelques pierres et nous trions celles tombées en vue de ce projet. Ici, dans l’ancienne étable l’humidité est un problème qui sera géré par un décaissement du sol naturel dehors et la pose d’un drain routier par la société AATP.

AATP s’occupera également de créer un chemin d’accès en même temps de cette partie.

La première partie est enlevée et l’espace créé est incroyable. Nous sommes alors en fin de journée et la lumière passe par le rond de la grange orientée plein ouest. Ceci renforce le sentiment de devoir absolument ouvrir ce pignon avec une grande fenêtre pour profiter de la vue et de la chaleur naturelle !

Les enfants aiment prêter main forte mais il faut avant tout veiller à leur sécurité

La seconde partie du plancher sera enlevé et renforcé pour pouvoir supporter le futur poêle à bois bouilleur qui chauffera la maison. Ce dernier pèsera sans doute environ 300 à 400 kilos, il faudra donc que tout soit bien solide ! Pour information, ce poêle fera également cuisinière à bois et se verra ajouté un four et des plaques électriques et/ou gaz. Il est dit étanche (indispensable pour la VMC double flux qui sera installé) et permettra également de chauffer l’eau sanitaire et/ou quelques radiateurs.

Le caillebotis en bois a été supprimé

En nettoyant, nous remarquons que sur le côté droit, un petit canal a été créé pour évacuer l’urine des animaux. Les anciens avaient à la fois une volonté incroyable de construire une maison ici et de ce type mais avant surtout des compétences et un bon sens fabuleux.

A bientôt pour d’autres aventures !

Florence, Loïc et leurs enfants

Plantations 2021-2022 dans la forêt gourmande de belle-et-doux !

La saison dernière, nous avons plantés avec Florence et les enfants beaucoup de d’arbres fruitiers pour démarrer notre forêt gourmande. Nous disposions de belles parcelles autour de la ferme. Ces parcelles orientées Sud ont donc la joie de faire pousser pommiers, poiriers, pruniers, noyers…

Création d’une haie fruitière

Cette année, nous avons fait l’acquisition de parcelles à nos voisins pour faciliter notre chemin d’accès et permettant de créer un terrain d’un peu plus d’un hectare autour de la ferme. Qui dit place disponible dit plantation. Courant novembre, après une commande d’environ 80 arbustes fruitiers à la pépinière Quissac qui offre des plants de qualités. L’idée était de planter une haie fruitière tout en haut de notre terrain pour faire venir d’autres fruits, nottamment beaucoup de noisetiers. Le fait de créer cette haie devrait permettre de bloquer le froid du nord qui descend de la montage tout en créant un corridor écologique pour faciliter les déplacements des animaux sur le terrain.

Plan de la plantation de la haie fruitière
Plan de la plantation de la haie fruitière

Nous avons également plantés une vingtaine de pieds de vignes résistantes aux maladies suite à la perte de jeunes plants à cause des gels tardifs de cette année 2021 et quelques fruitiers spéciaux comme un pommier aux fruits rouge « Rotter mond », un pommier Patte de loup et deux hybrides , Pyrocydonia danieli (hybride poire coin) et Pommier Reinette de Bergamothe (hybride pomme poire). Nous allons également ajouter deux Pluots, qui sont des hybrides entre l’abricot de la prune !

Les fruitiers hybrides sont des particularités intéressantes mais évidemment, nous misons surtout sur les arbres classiques avec des bonnes durées de conservation (pomme, poire, prune…) pour assurer une bonne autonomie alimentaire.

Liste des plantations 2021-2022

Vous trouverez la liste des plantes sur un fichier en ligne librement consultable :

https://docs.google.com/spreadsheets/d/1voQ7dy_rFNP9nGHTf5C0ZPeBb9_vQDqy/edit?usp=sharing&ouid=107065736092827106205&rtpof=true&sd=true

Finalisation du verger « grands arbres fruitiers »

Fin novembre et comme le dicton nous le rappelle  » A la sainte Catherine, tout bois prend racine », nous avons planté une vingtaine d’arbres fruitiers « classiques » sur la parcelle 619 que nous venons d’acquérir.

Cette fois, nous avons fait appel à un pépiniériste du département du Doubs (Pépinière Saint Juan). Il m’intéressait notamment de trouver notamment des pommiers Belle fille de Salin et Winter banana.

Une vingtaine d’arbres fruitiers ont donc trouvés leur place en cette mi novembre 2021. Nous y avons ajouté également des Pluot (croisement entre Abricot et la prune), des groseilliers Rose des sablons et des casseilles (croisement entre groseille et groseille à macro). Une vigne Italia, quelques framboisiers et un pied de mûre sans épine est venu compléter le tableau !

Tout cela a été planté en une seule journée, un peu dans la précipitation car le week-end d’après qui était pressenti pour ces plantations était annoncé trop froid et avec de la neige. Merci à Florence et aux enfants pour leur aide précieuse !

Plantation de la parcelle en arbres fruitiers 8-10 (pommiers, poiriers, pruniers, cerisiers, kaki)

Les arbres sont tuteurés, attachés avec un lien souple. Puis une protection en plastique est mise en place autour de leur tronc et paillés. Ici, nous avons utilisé de la paille de lin et cela semble être parfaitement adapté !

Les arbres fruitiers 8-10 (pommiers, poiriers, pruniers, cerisiers, kaki) avant plantation
Découverte du jardin forêt en devenir

Lorsque le chemin d’accès et le retournement seront créés, nous auront alors l’espace restant pour créer une zone de petits fruits (groseillier, casseilles, cassis, vignes, framboises, mûres…) afin de compléter notre verger.

Il ne restera alors plus qu’à surveiller l’arrosage les premières années, tondre, tailler et ramasser avant de transformer car si tout se passe bien, le volume de fruit sera telle que nous ne pourrons pas tout consommer. Nous envisagerons peut être d’ouvrir la cueillette de faire des échanges et de transformer une partie en jus/compotes/confitures pour la vente aux personnes venant au futur gîte.

Petite découverte des plantations

Je ferai une vidéo au printemps prochain pour vous parler plus en détails de nos plantations avec les variétés.

A bientôt et n’hésitez pas à nos poser des questions sur les arbres et cette plantation de quasi 7000 m² d’arbres et arbustes fruitiers.

Florence et Loïc

© 2022 belle-et-doux

Theme by Anders NorenUp ↑